DICRIM

Au sein du dispositif mis en place par l’Etat pour prévenir les risques majeurs, les collectivités locales ont un rôle central à jouer pour protéger efficacement les populations exposées.

Elles doivent se comporter en relais d’information, et à ce titre, sont tenues de définir les périmètres d’information préventive et d’informer par tous moyens, au moins une fois tous les deux ans, la population communale concernée des caractéristiques des risques encourus, des mesures de sauvegarde et de protection prises et des modalités d’alerte et de secours.

Les communes répertoriées dans le Dossier Départemental des Risques Majeurs élaboré par le Préfet doivent satisfaire à l’obligation d’établir le « Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs» DICRIM .

C’est le petit livret qui a été distribué il y a quelques semaines dans chaque foyer moustérien et qui donne les consignes à suivre en cas de problème majeur survenant dans la Commune ; lisez le attentivement et conservez le à portée de main. il sera peut-être utile un jour

Consulter le DICRIM 

page1

.

Plan Communal de Sauvegarde

Le plan communal de sauvegarde (PCS) est un outil réalisé à l’échelon communal, sous la responsabilité du maire, pour planifier les actions de l’ensemble des acteurs communaux (élus, agents municipaux, bénévoles, entreprises partenaires) en cas d’évènements majeurs naturels, technologiques ou autres. Il a pour objectif l’information préventive et la protection de la population.

Il est basé sur le recensement des risques identifiés dans la Commune notamment dans le cadre du dossier départemental sur les risques majeurs établi par le préfet du département et des moyens disponibles (communaux ou privés) sur la commune.

Mis à jour régulièrement, il prévoit l’organisation nécessaire pour assurer l’alerte, l’information, la protection et le soutien de la population au regard des risques.

pcs