Amilcar Zannoni
1922-2009

amilcarzannoni

Amilcar Zannoni est né le 7 août 1922 à Bagno di Romagna, en Italie. Il n’a que 22 mois quand ses parents, comme des milliers d’autres Transalpins, choisissent de chercher du travail et de se fixer en Lorraine. La famille s’installe à Moutiers, où le père est embauché à la mine de fer. Amilcar y fréquente l’école, mais dès l’âge de 14 ans, il lui faut entrer dans la vie active.
Il débute alors comme « domestique laitier », en vendant du lait au porte à porte pour un agriculteur de la commune. Après avoir tâté de multiples petits boulots, il descend à son tour au fond. Bien que de santé fragile, il fera toute sa carrière à la mine jusqu’à sa retraite en 1973.
Autodidacte s’il en est, Amilcar Zannoni ne serait jamais venu à l’art si, à l’âge de 37 ans, il n’avait dû séjourner à la Maison de repos des mineurs de Vence, dans les Alpes maritimes. C’est là que, pour la première fois, il s’essaye à la sculpture, sur du bois d’olivier. De retour à Moutiers, pris par le virus, il se met à fouiller les bacs où s’entassent les morceaux de ferraille inutilisés et, dans la cuisine de sa petite cité, il travaille le fer, jusqu’à lui donner forme humaine. Il en tire ces personnages étranges et longilignes qui l’ont fait connaître bien au-delà de la région.
L’oeuvre d’Amilcar Zannoni reste fortement présente dans les communes du Pays-Haut. On retiendra tout particulièrement ses Amilcars, décernés chaque année au Festival du film italien de Villerupt et puissants symboles de sa double patrie.
Amilcar Zannoni est décédé le samedi 6 juin 2009. Il est inhumé au cimetière de Moutiers.

 

Consultez la brochure « Donation Amilcar Zannoni à la ville de Moutiers » :
Brochure Amilcar Zannoni | Page 2-3 | Page 4-5 | Page 6-7 | Page 8-9 | Page 10-11